Après la création en « live » d’une peinture de Louis Barbe en écho à la lecture d’un texte « de  jeunesse » d’Olivier Apert,  (  http://artsousx.fr/annee-olivier-apert-1-fevrier/   ), second événement dans le cadre de la Résidence d’écrivains Région Île de France de Olivier Apert en collaboration avec art sous x : Olivier Apert présente « une histoire du blues par ses textes », sélection et traduction de Olivier Apert. Lecture  par Olivier Apert et le comédien Ahmed Belbachir ,  accompagnée par une création musicale de David Tuil .

/                                                  

 

BLUES SUR PAROLES

 

 

Comme l’indique la présentation de cette anthologie inédite, le blues est et demeure une musique universelle qui parle à tous, à l’origine de bien des musiques dites populaires des XXe et XXI siècles. Mais si tout le monde a entendu, saisi la musique du blues, le sens des morceaux, le sens de la parole-blues même restait à comprendre entièrement, par sa traduction – d’ autant plus qu’avant même d’être musique, le blues a été parole, paroles d’esclaves, de travailleurs, de prisonniers destinées à être portées et partagées par tous. C’est bien cette parole que ce livre veut faire entendre par-delà les différences linguistiques, sociales, historiques, géographiques…

En donner une version vivante, live, et non plus seulement livresque est le dessein de cette proposition sous la forme suivante :

 Lecture-concert (en français) musicalisé d’une sélection des   morceaux de l’anthologie où il ne s’agit pas tant de mimer le blues (ce qui serait désobligeant) que d’adapter la version française sur des motifs musicaux d’inspiration blues libres de circuler dans une improvisation travaillée.                                                                 

                                                                                                                                                                              Olivier Apert

 

 

 

 

 

 

 

 

        

           Introduction : voix de Howlin’ Wolf

·        Ma Rainey (1886-1955) – Va pêcher ailleurs

·        Peg Leg Howell (1888-1966) – Le blues du rôdeur

·        Leadbelly (1889-1949) – TB blues

·        Bukkha White (1909-1977 – Le blues de l’homme qui dort

·        Mississippi John Hurt (1892-1966) – Le blues de la sucette

·        Blind Lemon Jefferson (1893-1929) – Affamé et défait 

·        Bo Carter (1893-1964) – L’homme à tout faire

·        Fury Lewis (1893-1964) – Le blues du grand chef –   

·        Bessie Smith (1894-1937) – Le blues de la prison

·        Robert Wilkins (1896-1987) – Pas moyen de s’en sortir

·        Lillian Miller ( ?- ?) – Le blues de la cuite

·        Blind Willie Johnson (1897-1945) – Sans plus de mère

·        Blind Willie Mac Tell (1898-1959) – Cherchant un désert pour le blues

·        Walter Roland (1902-1972) – Le blues du calibre 45

 

                                                                  Durée : environ 1 heure   – Musique : toutes les compositions sont originales

Voir extrait  :  https://remue.net/olivier-apert-a-l-association-art-sous-x-paris-xiv

photos © Philippe Van Es