Marthe Souris

AVRIL 2016  –  peinture  – 

Voyage au cœur d’une abstraction très rigoureuse, exigeante qui laisse explorer des paysages, des lignes où les pigments colorés font à la fois matière et lumière.

“L’origine  est  là
Un  « gribouillis »  obscur
trituré, barré, pulvérisé
Toujours en sursis…
Et cet infini dilaté
transpercé  de lumières
nous laisse  le choix
de toucher ou pas
le sens de nos  frontières…  “

Edition d’un portfolio pour soutenir l’association avec un texte de BARBARA MAHE

VOIR l’article consacré à MARTHE SOURIS dans la revue DIASPORIQUES (n° 34 juillet 2016) :  RENCONTRE AVEC MARTHE SOURIS –  texte de SAMUEL RODARY 

VOIR   LES ARTISTES 

Photos Philippe Van ES

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑