Vit et travaille  dans Val de Loire (45)

Elle dit qu’elle ne savait pas coudre mais aimer les voyages, adorer les tissus pour leurs couleurs, textures, dessins, symboles, origines et histoires, apprécier l’originalité de la forme d’un vêtement.

 Evelyne Debono fait revivre chaque tissu en leur donnant une nouvelle existence, en associant chacun avec un autre d’une autre partie du monde, en jouant sur les matières de tous… presque une autre définition de l’universel.  Robes, chemises, vestes, manteaux … deviennent alors des œuvres uniques tout comme sacs ou bijoux.

Extrait du texte de Barbara Mahé

Evelyne Debono coud, coupe, colle

des tissus aux noms évocateurs

Bogolan, Kan Tha, Ikat, Kilim, Wax, Kasaï, Suzani …

Elle nous conduit au bout  du monde

et drape notre corps dans un imaginaire lointain

Ses mains taillent des pièces uniques

qui métamorphosent notre silhouette

Une invitation au voyage  avec élégance et surprises

Toute expression humaine porte sa face cachée

entre ombre(s) et lumière(s)

Evelyne le sait et ne craint pas le double sens

Elle joue sur le réversible

Document réalisé à partir des tissus travaillés par l’artiste Histoire origines tissus

Voir PAGE : « Affaire(s) de femmes  avril 2019 »  http://artsousx.fr/affaires-de-femmes-tavers-avril-2019/